Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 10:55

Objet : Message de la section 40 du CNRS à destination des candidat.e.s aux concours chercheurs 2015

--

Chères et chers collègues,
 
Nous vous adressons ce message suite à la session d’automne de la section 40 qui s’est tenue les 2 et 3 décembre 2014 afin de préciser la position de la section par rapport à l’organisation des concours chercheurs de 2015. Ce message reprend des éléments qui vous ont déjà été communiqués et d’autres qui sont inédits. Un tel effort de communication nous a paru d’autant plus utile que les concours en question diffèrent des précédents par le coloriage thématique de certains postes, et le fléchage géographique (sur des unités de recherche) combiné à un coloriage thématique de certains autres.
Dans ces conditions, il est important de rappeler la distinction entre le « fléchage » et le « coloriage » d'un poste.

Un fléchage implique un concours séparé, distinct du concours portant sur les postes « blancs », et impose en l'occurrence une unité d'affectation. Les sections ne peuvent classer sur ces concours que les candidat.e.s qui s’y seront inscrit.e.s et les candidat.e.s recruté.e.s seront impérativement affecté.e.s dans ces unités.

Un coloriage ne correspond pas à un concours séparé, mais se contente d’indiquer une ou plusieurs priorités scientifiques de l'InSHS (signalée par le terme "prioritairement"). À niveau égal, entre deux candidatures dont l'une correspond au coloriage et l'autre non, il est demandé à la section de retenir prioritairement celle qui correspond au coloriage. Les sections ne sont pas tenues de respecter ce coloriage si elles n’identifient pas de candidat.e.s lui correspondant. A la différence du fléchage, le coloriage n’est qu’indicatif.
Nous invitons donc les candidats à un poste de CR2 ou à un poste de CR1 auxquels la localisation des laboratoires fléchés ne pose pas de problème à se présenter aux concours 40/02 et 40/04 indépendamment du coloriage dont ces postes sont assortis (voir le libellé des postes ci-dessous).

La section rappelle à cette occasion que les concours de recrutement du CNRS sont des concours nationaux et que les soutiens ou parrainages exprimés par les unités de recherche ne préjugent en rien de l’affectation finale des candidat.e.s retenus pour ce qui est des postes non-fléchés. Le président de la section a d’ailleurs adressé il y a quelques semaines un e-mail aux Directeurs d’Unité CNRS les invitant à, non pas écrire des lettres de recommandation, mais de simples attestations indiquant qu’ils étaient d’accord pour accueillir le ou la candidate mentionnant leur unité dans leur dossier. La même lettre invitait les DU à observer un principe d’égalité dans le traitement des candidats bénéficiant d’un tel parrainage.

Au demeurant, que le ou la candidat.e se présente à un concours fléché ou non, l'absence d'attestation d'un centre de recherche ne saurait constituer un obstacle au dépôt d’une candidature et n’obère nullement les chances de succès des candidat.e.s.

Très cordialement,
Christophe Jaffrelot, président de la section 40
Laure Bereni, secrétaire scientifique de la section 40

--

Section n°40 : Politique, pouvoir, organisation

N°40/01 - 4 Directeurs de recherche de 2e classe. Concours ouvert sur les thèmes scientifiques relevant de la Section n°40.

N°40/02 - 2 Chargés de recherche de 1re classe. dont 1 prioritairement sur la thématique « Santé ou Environnement », affecté au Centre de Recherches sur l'Action Politique en Europe (CRAPE).

N°40/03 - 6 Chargés de recherche de 2e classe. dont 2 prioritairement sur les thèmes suivants :
- « Genre »,
- « Chine ou Corée ou Japon ».

N°40/04 - 1 Chargé de recherche de 2e classe. prioritairement sur la thématique « Risque, Santé ou Alimentation », affecté au Centre d'Etude et de Recherche Travail, Organisations, Pouvoirs (C.E.R.T.O.P.)

Partager cet article

Repost 0
Published by docpostdocethno - dans CNRS
commenter cet article

commentaires

Meriem 30/12/2014 17:10

Bonjour,
justement je me pose la question, je suis anthropologue de formation mais à la croisée de socio, histoire, et travaille sur l'espace urbain. donc je voulais candidater non seulement en 38 et 36 mais aussi 39, 40 et 33 car il y a des postes profilé qui me correspondent.
Cependant certains me le déconseillent, qu'en pensez-vous?
Moi je me dis que je ne perd rien, mais est-ce que je me trompe? est-ce que ça donne une mauvaise image?
Merci de vos conseils
et bon courage à tou-te-s les candidat-e-s
Meriem